15,00

Sortie : 19 avril 2024

296 pages

ISBN : 9782358722667

Les Soulèvements de la terre

Premières secousses

Au fil des saisons, nous avons formé des cortèges bigarrés, muni·es de bêches, de mégaphones et de meuleuses, vêtu·es de bleus de travail et de combinaisons blanches, escorté·es par des oiseaux géants… Nous avons traversé les bocages et les plaines, arpenté les vallées industrielles et le bitume des usines – et même frôlé les cimes alpines. Nous nous soulevons pour défendre les terres et leurs usages communs. Contre les méga-bassines, les carrières de sable, les coulées de béton et les spéculateurs fonciers, nous voulons propager les gestes de blocage, d’occupation et de désarmement, pour démanteler les filières toxiques. Nous nous soulevons parce que nous n’attendons rien de ceux qui gouvernent le désastre. Nous nous soulevons parce que nous croyons en notre capacité d’agir.
Depuis des siècles, du nord au sud, des mouvements populaires se battent pour défendre une idée simple : la terre et l’eau appartiennent à tou·tes, ou peut-être à personne. Les Soulèvements de la terre n’inventent rien ou si peu. Ils renouent avec une conviction dont jamais nous n’aurions dû nous départir.

 

« Dans un essai en forme d’autoanalyse critique, le mouvement écologiste fait le bilan de trois ans d’existence. Conscient de ses impasses stratégiques après s’être heurté au mur de la violence d’État à Sainte-Soline, il propose ses hypothèses pour démanteler les infrastructures toxiques. » Mediapart, 20 avril 2024.

 

« Après avoir échappé à la dissolution, le mouvement détaille ses pratiques militantes radicales et tente de structurer sa pensée politique. » Le Monde, 26 avril 2024.

 

« Avec leur ouvrage Premières secousses , les Soulèvements de la terre proposent un premier bilan jalonné de réflexions stratégiques et éthiques, pour ouvrir des pistes de lutte et “faire atterrir l’écologie”. », Au Poste, 27 mai 2024.

Les Soulèvements de la terre

Les Soulèvements de la terre, c'est la tentative de construire un réseau de luttes locales tout en impulsant un mouvement de résistance et de redistribution foncière à plus large échelle. C'est la volonté d’établir un véritable rapport de force en vue d'arracher la terre au ravage industriel et marchand.

Les obsèques d’Eric Hazan auront lieu vendredi 14 juin 2024 au cimetière du Père Lachaise (Paris) : rendez-vous à 15h30 devant l’entrée 55-57 rue des Rondeaux.

Foreign rights

For rights enquiries and permissions requests, please contact rights@lafabrique.fr.

Download catalogue