18,00

Sortie : 1 mars 2024

296 pages

ISBN : 9782358722742

Olga Bronnikova, Matthieu Renault

Kollontaï

Défaire la famille, refaire l'amour

Personnage clé de la révolution de 1917, figure pionnière du féminisme socialiste, première femme ambassadrice au monde, les faits ne manquent pas pour souligner l’exceptionnalité de la trajectoire d’Alexandra Kollontaï.

Promptement refoulée par la contre-révolution sexuelle qui s’est abattue sur l’Union soviétique dès les années 1920, brièvement redécouverte au lendemain de Mai 68 avant de retomber dans l’oubli, l’œuvre de Kollontaï fait l’objet depuis quelques années d’un puissant regain d’intérêt dans le sillage du renouveau féministe.

Cette biographie intellectuelle montre combien, pour Kollontaï, l’émancipation des femmes a pour condition fondamentale l’abolition de la famille et des rapports de propriété (physiques et psychiques) sur lesquels elle se fonde. Ce programme se décline en une réinvention radicale de l’amour et des sexualités et avec la communalisation des tâches reproductives, à commencer par la maternité. Dans l’un et l’autre cas c’est la camaraderie, comme affect communiste par excellence, qui doit prévaloir.
Dans une jeune république soviétique assiégée et affamée, Kollontaï refuse que l’on remette à plus tard ces questions. Encore aujourd’hui, c’est une leçon adressée à ceux pour qui ce n’est jamais le bon moment, jamais la priorité : les révolutions meurent quand on laisse le réel étouffer le désir et l’imaginaire.

 

« L’enjeu prioritaire pour Kollontaï, c’est qu’une relation amoureuse ne soit pas aliénante, qu’elle ne soit pas posée d’emblée comme un rapport de possession », Usbek & Rica, 29 février 2024.

 

« Dans cet essai palpitant qui entremêle éléments biographiques et extraits de ses livres et de ses discours, les deux auteurs retracent ce combat ardent, jalonné d’embûches et de déceptions, qui s’achèvera par une carrière de diplomate, loin des terres russes où elle a œuvré jusqu’en 1924. » Philosophie magazine, 15 mars 2024.

 

« Pour Kollontaï, révolutionnaire russe et camarade de Lénine, l’émancipation des femmes, mais aussi l’émancipation des relations amoureuses et sexuelles elles-mêmes, allaient de pair avec la grande révolution à laquelle elle prenait part. » Les Matins de France Culture, 20 avril 2024.

Olga Bronnikova

Originaire de Saint-Pétersbourg, Olga Bronnikova est maîtresse de conférences à l’université Grenoble Alpes.

Matthieu Renault

Matthieu Renault est professeur des universités en Histoire critique de la philosophie à l’université Toulouse Jean-Jaurès. Il est notamment l’auteur de C. L. R. James. La vie révolutionnaire d’un « Platon noir » (2016).

Les obsèques d’Eric Hazan auront lieu vendredi 14 juin 2024 au cimetière du Père Lachaise (Paris) : rendez-vous à 15h30 devant l’entrée 55-57 rue des Rondeaux.

Foreign rights

For rights enquiries and permissions requests, please contact rights@lafabrique.fr.

Download catalogue