14,00

Sortie : 12 avril 2019

320 pages

ISBN : 9782358721738

Olivier Neveux

Contre le théâtre
politique

Un impératif politique pèse sur le théâtre public contemporain. Il est sommé de créer du « vivre ensemble » et de parler du monde. Le théâtre doit s’impliquer dans la réalité, la documenter voire la critiquer.

Ce livre s’intéresse à la multiplication de ces spectacles citoyens ou engagés. Il tente d’en cerner les enjeux et, par là, de réfléchir au statut et au devenir de l’art par gros temps néolibéral. Non pas que la politique serait préjudiciable au théâtre ; Olivier Neveux prend le parti inverse : celui de la rencontre possiblement fructueuse des deux. « Contre le théâtre politique » signifie contre ce qui neutralise le théâtre et la politique dans le conformisme de leur alliance.

L’ouvrage saisit l’occasion de spectacles contemporains, mais aussi l’histoire, pour réfléchir à la possibilité qu’ont les œuvres de porter quelques coups à la réalité de la domination tout autant qu’à la domination de la réalité. Des coups incomparables, propres à ce que seul le théâtre permet.

 

 

« Notre brève recension ne peut rendre compte de la pertinence coupante de cet essai, étayé sur des pensées vives (Bensaïd, Rancière, Philippe Ivernel, Walter Benjamin, etc.), composé dans une langue jamais empoissée dans un dogme, toujours en alerte, qui ménage même la part du rêve, soit de l’utopie, renouant ainsi, à la fois, sans coup férir, avec une pensée radicale de la politique et du théâtre, grâce à quoi l’une et l’autre, enfin en toute gravité essentielle, recouvreraient la réalité brûlante qui n’est pas près de s’éteindre. » Jean- Pierre Léonardini, L’Humanité, avril 2019.

 

« Dans cet ouvrage, Olivier Neveux, professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l’ENS de Lyon, questionne simultanément les politiques culturelles à l’époque macronienne (ou leur absence) et les dimensions multiples selon lesquelles on peut envisager le théâtre : comme spectacle, comme voie d’éducation, comme activité privée, comme service public, etc. », Christian Ruby, Nonfiction, avril 2019

 

« Il est rare qu’un ouvrage, en s’appuyant sur le collet de l’actualité scénique récente et en puisant dans une abondante littérature (le livre est dédié à Philippe Ivernel, plusieurs fois cité et récemment disparu), saisisse les enjeux présents du théâtre avec autant d’acuité. », Jean-Pierre Thibaudat, Mediapart, mai 2019.

 

« Olivier Neveux éreinte la mode des « spectacles engagés », préférant la distance et la conflictualité entre l’art et la politique. Son livre allie la saveur du pamphlet à la rigueur scientifique. » Anais Heluin, Politis, mai 2019

 

« L’ère n’a qu’à bien se tenir : Olivier Neveux lui adresse une gifle d’orfèvre — pour son plus grand bien. Car il va sans dire que « Contre le théâtre politique »  est un événement à marquer à la fois d’une pierre blanche dans le monde du théâtre et au fer rouge sur le front de l’ennemi : il ose dire très fort et très bien ce que beaucoup pensent tout bas au risque de quelque opprobre petit-bourgeois. », Victor Inisan, iogazette, mai 2019.

 

« Il faut d’emblée dire, comme le reconnaît Olivier Neveux lui-même dès l’introduction, que ce titre Contre le théâtre politique est ironique… car il s’intéresse profondément à ce que la politique et le théâtre peuvent produire l’un et l’autre, l’un pour l’autre, apporter l’un à l’autre. » Joseph Confavreux, France Culture, juin 2019.

 

 

 

 

Olivier Neveux

Olivier Neveux est professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre à l'ENS de Lyon et membre de l'Unité mixte de recherche 5317 (IHRIM). Il est notamment l’auteur de Politiques du spectateur : les enjeux du théâtre politique aujourd’hui (2013).