15,00

Sortie : 17 mai 2019

288 pages

ISBN : 9782358721868

Elaine Mokhtefi

Alger, capitale
de la révolution

De Fanon aux Black Panthers

À partir de ses années parisiennes – en pleine guerre d’Algérie – et pendant deux décennies, la trajectoire d’Elaine Mokhtefi, jeune militante américaine, a épousé celle de la cause algérienne. Ce combat la mène à New York, au siège des Nations unies avec la délégation du FLN ; à Accra, aux côtés de Frantz Fanon pour le congrès de l’Assemblée mondiale de la jeunesse ; à Alger, enfin, où elle atterrit en 1962, quelques semaines après l’indépendance. Elle y restera jusqu’en 1974. Journaliste, interprète et organisatrice efficace, elle assiste, remplie d’espoir, aux premiers pas de la jeune république, accueille les Black Panthers en exil et participe à mettre sur pied le Festival panafricain d’Alger. Ses mémoires témoignent de l’effervescence des luttes anticoloniales des années 1960, vécue dans l’intimité des grandes figures de l’époque – Ben Bella, Castro, Eldridge Cleaver –, dans une ville qui a gagné avec sa liberté des allures de capitale de la révolution mondiale. Une histoire fascinante, qu’Elaine Mokhtefi raconte avec une passion et une conviction intactes.

 

« Ce texte est non seulement un trésor d’informations historiques mais il se lit comme un roman. Le livre est agrémenté de photos qui nous permettent de plonger encore plus dans une époque bouillonnante. », Alice Lefilleul, TV5 Monde, mai 2019.

 

« Elaine Mokhtefi donne un nouveau souffle à cette époque fascinante où la face du monde a été métamorphosée par le soulèvement et les idéaux des peuples opprimés », Louisa Yousfi, Hors-Série, juin 2019.

 

« Dans Alger, capitale de la révolution (La Fabrique), la journaliste et traductrice américaine raconte ses souvenirs de l’Algérie devenue le centre de la révolution mondiale au lendemain de l’indépendance. Frantz Fanon, Black Panthers en exil, Timothy Leary, Fraction armée rouge… », Mathieu Dejean, Les Inrockuptibles, juin 2019.

 

« Rendez-vous avec la journaliste américaine Elaine Mokhtefi, devenue à la faveur des événements une « Pasionaria » de la cause algérienne, arrivée à Alger dans un moment d’effervescence qu’elle ne pouvait soupçonner et prise dans le tourbillon de l’histoire. », Olivia Gesbert, France Culture, juin 2019.

Elaine Mokhtefi

Elaine Mokhtefi (née en 1928 à New York) est issue d’une famille juive de la classe ouvrière américaine. La lutte pour l’indépendance l’a conduite à vivre douze ans en Algérie où elle a travaillé comme journaliste et traductrice. Elle s’est mariée à un ancien membre de l’Armée de libération nationale algérienne (ALN) devenu écrivain, Mokhtar Mokhtefi, décédé en 2015.