15,00 €

Sortie : 21 octobre 2022

328 pages

ISBN : 9782358722414

Nicolas Da Silva

La bataille de la Sécu

Une histoire du système de santé

Préface de Bernard Friot

Comment a-t-il été possible de construire la Sécurité sociale en 1946 dans un pays exsangue alors qu’aujourd’hui nous ne serions pas capables de l’étendre dans un pays qui a rarement été aussi riche ? Ce livre propose une histoire des transformations de la protection santé en France de 1789 à nos jours, à travers le prisme des conflits qui l’ont façonnée. C’est avec la Première Guerre mondiale que naît véritablement l’État social : la conduite et les conséquences de cette « guerre totale » renforcent le rôle de l’État dans la société, et son besoin de prendre soin comme de contrôler la population. Après 1945, deux logiques en germe depuis un siècle s’affrontent : d’un côté, des militants cégétistes issus de la Résistance mettent en place en quelques mois un système de sécurité sociale autogéré par les intéressés, dans la tradition de la « Sociale » initiée par la Commune de Paris ; de l’autre, dès 1946, l’État cherche à mettre la main sur la « Sécu » contre le pouvoir populaire. Au gré des réformes justifiées par la lutte contre les déficits – c’est l’invention du « trou de la Sécu » –, la politique de ciblage des dépenses vers les plus pauvres et les plus malades ouvre un espace pour l’épanouissement des alliés politiques de l’État (médecine libérale, complémentaires santé) et pour le capital (cliniques, industrie pharmaceutique). La pandémie a mis en lumière toute l’absurdité de ces évolutions et l’impérieuse nécessité de reprendre le pouvoir sur la sécurité sociale.

Nicolas Da Silva

Nicolas Da Silva est maître de conférences en sciences économiques à l’université Sorbonne Paris Nord.

La fabrique sera fermée du 5 août au 12 août et nous ne pourrons pas assurer la vente directe durant cette période.
Mais les librairies restent ouvertes ! À bientôt.