Thèmes
L'identité palestinienne


Auteurs
A - B - C - D - E - F - G - H - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - V - W - Z -
Rashid Khalidi
L'identité palestinienne
La construction d'une conscience nationale moderne
Traduit de l'anglais par Joëlle Marelli
Selon une opinion largement répandue, les Palestiniens ont tiré leur identité comme peuple de leur conflit avec le mouvement sioniste. Leur position récurrente de perdants de l'histoire a évidemment conforté cette opinion, qui va dans le sens du refus de leurs droits nationaux.

Dans ce livre, Khalidi s'appuie sur des sources sionistes et israéliennes autant qu'arabes pour montrer que si cette identité est «construite», elle n'en est pas moins réelle. Il montre la conscience nationale qui émerge dès la fin de l'époque ottomane dans les milieux instruits. Il se fonde pour cela sur les archives des bibliothèques privées des grandes familles et des intellectuels palestiniens, mais aussi sur la presse de l'époque et sur les parcours d'hommes politiques palestiniens au tournant du XIXe et du XXe siècle. Tous ces documents tracent le passage d'une réalité identitaire stratifiée, multiple, à un sentiment national plus uni et plus déterminé. Cette identité palestinienne qui se forme à partir de la fin du XIXe siècle ne correspond ni à un donné naturel, ni à une abstraction intellectuelle: la conscience nationale palestinienne est sans nul doute un construit, une manière historiquement conditionnée de se placer dans le monde. Mais cette historicité ne la prive aucunement de réalité : à son tour, elle conditionne des rapports, une histoire, une politique. La force de cet ouvrage est de montrer l'identité palestinienne comme une réalité historiquement construite, ce qui permet de mieux comprendre non seulement l'histoire de cette région et les enjeux pour le peuple palestinien, mais aussi de nourrir une discussion plus large autour des nationalismes.

«L'étude approfondie que fait Khalidi de la construction de l'identité nationale palestinienne est une œuvre pionnière de première importance. C'est le premier livre dont la prémisse est que cette identité existe dans les faits, et qui en dévoile les strates croisées, les phases historiques et les tragiques défaites, avec une parfaite connaissance de la bibliographie et des sources arabes, hébreues et occidentales.» (Edward Said).
Rashid Khalidi
Rashid Khalidi est professeur d'histoire et dirige le Centre d'études internationales de l'université de Chicago. Il a été président de la Middle East Studies Association.
Il est l'auteur de nombreux articles et a écrit et dirigé plusieurs ouvrages portant en particulier sur l'histoire de l'OLP et sur les origines du nationalisme arabe.
Sortie septembre 2003
296 pages - 20 euros
ISBN2-913372-24-4